Interview

Post Image

interview

Bonjour Tym ! Tout d'abord félicitations pour ce premier clip qui est un vrai succès…
Peux-tu nous dire où il a été tourné ?

Bonjour July, c'est très gentil à toi. Le clip de « Ma Place » a été tourné au château de Chambly dans L'Oise (extérieur de Paris).
Quelques jours avant, Mylène Farmer nous avait précédé pour le tournage de son clip « city of love », mais c'est un hasard et, nous ne l'avons appris qu'une fois sur place. J'aime les vieux manoirs, les châteaux abandonnés, les lieux chargés d'histoire, cela me donne toujours l'impression de remonter dans le temps.
Ce château a été d'abord un relais de chasse, une terre d'élevage, puis un hôpital militaire, et aujourd'hui il sert notamment de lieux de tournages. Pour moi qui ai souvent la tête dans les nuages, c'est la porte ouverte pour l'imaginaire. C'était un endroit idéal pour filmer ce 1er clip. Le lieu nous a vraiment mis dans l'ambiance. Par contre pour la petite histoire, il faisait très froid …

C'est assez rare de voir en France des clips autoproduits de cette qualité.
Tu peux me dire avec qui vous avez travaillé et nous expliquer son concept ?

Merci, cela me fait vraiment plaisir, car ce tournage était une première pour moi, donc très chargé en émotions ! En fait, ce clip, comme mon album est une aventure, et une belle histoire de rencontres, souvent improbables. En 2012, j'ai commencé par un album amateur pour lequel j'avais composé toutes les paroles et les musiques. (Je n'avais pas de contacts dans le milieu artistique). Ces premières chansons et ma voix ont touché des personnes très diverses qui depuis croient en moi, et me disent que j'ai « quelque chose ».
Cela a fédéré des gens autour de moi, qui m'ont donné des conseils, présenté des professionnels, et offert de leur temps. Il y a très peu de moyens à la base, mais des passionnés qui donnent d'eux même pour me permettre d'avoir le plus de chance possible de toucher le public. C'est devenu « la Team Tym » !

J'ai ainsi pu bénéficier de moyens professionnels de grande qualité, auxquels je n'aurai pas pu avoir accès autrement. J'en profite d'ailleurs aujourd'hui pour remercier tous ceux qui me soutiennent depuis le début de cette aventure. Pour le tournage de « ma place », j'ai eu la chance de travailler avec Fred BARGAIN et Thierry VERGNES qui ont créé cette ambiance si particulière.

Mais Tym, c'est un groupe ou un artiste solo ?
Car on voit certains musiciens dans ce clip alors que j'avais compris que c'est ton projet de A à Z…

J'ai une culture musicale située entre la variété française (Goldman/Voulzy/Eiffel/Florent Pagny) et le rock/métal (Nickelback/Evanescence/Crossfade/A Perfect Circle). J'ai toujours aimé adopter un format de groupe pour illustrer mes chansons. Le projet est bel et bien solo, mais pour moi il est important de mettre mes musiciens en avant.
C'est une forme de remerciement, car ils font partie du spectacle lorsque nous défendons les chansons sur scène.

Au niveau du scénario et des acteurs, on ressent deux ambiances : quelque chose de très doux et tendre, lié surement à leur jeunesse, et à côté de ça beaucoup de sensualité.
C'est un choix volontaire ou une conséquence qui est apparue après le tournage ?

C'est la magie du tournage ! Solenne et Mickaël ne sont pas des professionnels, et ils ne se connaissaient pas avant cette journée. Pourtant, on a vraiment l'impression d'une alchimie incroyable entre eux. Cela a sauté aux yeux au montage. Toutes les suites sont envisageables …

Au niveau de l'histoire que tu as voulu raconter avec le texte et les images liées au clip, vois-tu la vidéo comme un prolongement de l'histoire d'amour que tu décris ou comme son illustration ?

Lorsque je compose une chanson, avant même de l'avoir terminée, je visualise toujours des images dessus. Pour « ma place », le clip serait davantage une illustration qu'un prolongement.

D'ailleurs ce titre, « Ma Place », il évoque quoi ?

« Ma place » c'est la rencontre entre 2 êtres qui sont attirés l'un par l'autre mais qui ne se comprennent pas. Ils cherchent à mieux se connaître pour avancer.
A mon sens, si plus de personnes se mettaient à la place de l'autre pour mieux se comprendre notre monde serait tellement différent. Après tout, chacun est unique et voit la vie avec sa propre carte du monde. Ce titre pour moi évoque « Autrui », « l'inconnu ». C'est peut être aussi un appel à l'empathie, et à faire confiance. On ne peut pas faire plus confiance à quelqu'un, qu'en lui proposant de voir nos pensées, et de voir à travers nos yeux !
Mais je laisse aussi à chacun sa façon de l'interpréter.

Malgré plusieurs écoutes, je ne sais pas si je dirai que ton texte est porteur d'espoir ou plutôt triste, tu l'as écris dans quel état d'esprit ?
Tu te souviens quand tu l'as rédigé ?

Lorsque je compose des chansons, j'ai toujours dans l'optique d'apporter de l'espoir aux gens. Rien n'est jamais perdu ; c'est parfois en touchant le fonds qu'on ressurgit pour aller plus haut. J'aime beaucoup la citation d'Oscar Wilde qui dit : « il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles ».
Je pourrai me définir comme un rêveur un peu torturé, mais toujours optimiste !

Quels sont tes projets pour la suite ?

Bien sûr la sortie de mon album qui s'intitulera « 2 Mondes », en faisant tout pour le défendre au mieux afin de le porter au plus haut.
Tellement de personnes se sont impliquées généreusement pour moi, que cela me met une grosse pression, et ne peux pas les décevoir. J'espère même faire rêver les gens comme je rêve chaque fois que j'écoute la musique de mes artistes préférés.
Le tout en continuant mes études à côté…

Merci Tym !

Un grand merci à toi July, car par tes questions, il m'a semblé que tu aimais déjà « ma place » !

Suivez-moi

Écrivez-moi :


ou remplissez le formulaire ci-dessous :